Streaming (3)

Publié le par Cappie et...le streaming

Le film de ce week end est un policier, biopic, drame, action avec Johnny Depp, Marion Cotillard, Christian bale...il est sortie il y a 1 mois...POUR TOI PN: Public ennemies

 



La Grande Dépression a inspiré quantité de livres, de chansons et de films, mais c'est à travers la vie et la saga d'un criminel hors normes que Michael Mann décida, il y a déjà plusieurs années, d'explorer cette ère mouvementée qui le fascine.

En 1929, les Américains virent les économies de toute une vie fondre en quelques heures. Des millions d'entre eux se retrouvèrent sans emploi. Les banques les avaient trahis, et leur gouvernement était impuissant à surmonter cette Crise sans précédent. Il fallait à ces perdants un héros, un homme qui les venge en pillant les banques. Ce fut John Dillinger.

Mann, qui avait déjà consacré un scénario au braqueur et voleur de trains Alvin Karpis, explique ainsi l'extraordinaire engouement des Américains pour Dillinger : "Il fut probablement le meilleur braqueur de notre histoire. Sa saga ne dura pourtant pas plus de 13 mois. Libéré sur parole en mai 1933, il serait abattu le 22 juillet 1934. Durant ce court laps de temps, il explosa littéralement à la face du monde, mû par l'obsession de tout avoir, tout de suite. En s'attaquant aux banques, en narguant les autorités, il devint le porte-parole des déshérités et se transforma en héros populiste."

Les vies de Dillinger et de son ennemi juré Melvin Purvis mériteraient d'être racontées chacune en détail, tant elles sortent de l'ordinaire, mais Mann et ses associés décidèrent de focaliser PUBLIC ENEMIES sur une période bien spécifique. Peu après sa sortie de prison, Dillinger mena à travers le Midwest une fulgurante série d'attaques de banques qui fascina le grand public et attira sur lui les foudres de J. Edgar Hoover, chef du nouveau Bureau of Investigation (qui deviendrait bientôt le FBI). Ce dernier confi a la traque de Dillinger au jeune agent Melvin Purvis, un homme dont le visage anguleux inspirerait au dessinateur Chester Gould le look de Dick Tracy. Mais Dillinger et sa bande étaient bien plus rusés que ces agents, qui s'illustreraient plus tard en capturant des gangsters comme Pretty Boy Floyd. Dillinger et ses hommes apprirent leur métier sur le terrain, en maximisant tous leurs atouts psychologiques et matériels : une implacable dureté, acquise dans des prisons pourries et criminogènes ; des armes automatiques de dernière génération ; de puissantes voitures Ford V8, leur permettant de devancer les véhicules de police. À quoi s'ajoutaient la dispersion des instances policières (non fédérées à l'époque) et la sympathie viscérale de la population pour les glorieux bandits qui osaient s'en prendre aux banques.




Pourquoi les gens ont détésté:

 

1. Ah Marion ! On était fier d’avoir une petite frenchie partageant l’affiche avec Johnny Depp. Le problème c’est qu’elle est trop occupée à bien dire ses phrases en anglais pour pouvoir jouer correctement.

2. L’argument du film, c’est « une histoire vraie ». Et c’est justement sa faiblesse. La vie produit parfois des histoires intéressantes pour la réalité, un peu faible pour la fiction. Et là, on enchaîne les grosses pétarades qui ne servent à rien et les courses poursuites à n’en plus finir.

3. Michael Mann a déjà eu plus d’imagination (« Révélations » ou « Collatéral »). Il recycle ses vieilles techniques de réalisation en DV (un peu bizarre pour un film d'époque). Le résultat n’est pas une daube totale (Christian Bale joue comme un dieu) mais c’est loin d’être un chef d’œuvre.

On se contentera de regarder le film à la télé, un dimanche soir de pluie.

Et ceux qui ont aimer?

accrochant un présent dont on sent bien qu'il fait déjà partie du mythe - d'où l'affinement extrême d'un récit tout en clairs enchaînements. La plus belle séquence d'action du film - siège et fusillade nocturne dans un refuge perdu - s'exténue dans une sorte de sfumato géographique (une forêt presque magique dont les pépiements nocturnes, l'incandescence lumineuse, diluent le grondement des armes) tandis que l'assassinat final de Dillinger est précédé d'une longue séance de cinéma (Depp vs. Clark Gable) dont l'apaisement hypnotique renvoie au climat de douceur invraisemblable du premier hold-up de l'ouverture (le gangster qui propose un rôle à l'otage). Ainsi noyée dans la nuit, dans un assoupissement narratif à peine déchiré par le bruit des gunfights et sans cesse recentré autour de la figure-aveugle et irréelle de Dillinger (qui ne rêve que de « disparaître de la carte »), la traque demeure toujours en retrait ou au-delà du programme annoncé. A Johnny Depp, royal dans pareil jeu tout en coulé et onctuosité, la plus grande réussite de Public enemies : l'acteur glisse littéralement dans le film et atteint, notamment lors de la séquence extraordinaire de visite du bureau de police (où il se mire dans le propre reflet de sa mythologie), à la part la plus insaisissable de cette rêverie enténébrée dont l'apparente froideur romanesque brûle d'une fièvre et d'une douceur pas vues depuis The Yards de James Gray.



Et n'oubliez pas...
Concernant megavideo: Ce n'est pas OVEP qui limite la durée des vidéos à 72 minutes c'est plutôt l'hébergeur MegaVideo le responsable. Pour ne pas attendre XXmin après la limitation...Pour détourner la limitation du lecteur MegaVideo
juste pour ne pas attendre 2h et non pas pour regarder les vidéos sans limite

Plusieurs d'entre vous ont vu le message suivant s'afficher lors du visionnage d'une vidéo sous la plateforme MegaVideo : "Le temps de visionnage des vidéos est limité à 60 min, réessayer dans 120 minutes pour voir d'autres vidéos ou inscrivez-vous..."

Voici une solution pour contourner ce problème

Premièrement vous devez supprimer les cookies du navigateur :
- Sous Internet Explorer : Cliquez sur le Menu "Outils", "Options Internet", "Supprimer", "Supprimer les cookies" et Cliquez sur "Oui" pour confirmer la suppression.
- Firefox :
Cliquez sur le Menu "Outils", "Effacer mes traces", Cochez la case "cookies" et Cliquez sur "Effacer mes traces maintenant".
- Si vous utilisez Internet Explorer et Firefox pour visionner vos vidéos, il est recommander d'effacer les cookies sous les 2 navigateurs.

Deuxièmement il faut changer votre adresse IP : Pour cela il suffit juste d'éteindre le modem ou bien le routeur pendant quelques minutes.

Petit conseil:

Pour ceux qui ont une Live Box, inutile de débrancher/rebrancher votre livebox toute les 30 seconde pour pouvoire retélécharger.
Tapez l'adresse suivante dans votre explorateur:
http://192.168.1.1/ppp 
Cliquez sur "valider" en haut et attendez 10 secondes environ.
Ensuite, fermer la fenêtre et vous aurez changer d'ip et pourrez donc telecharger a nouveau
(A testé , n'hésitez pas a laisser un commantaire utilisateur de live box pour savoir si cela fonctionne)


Pour ceux qui on une Neuf Box

Tapez l'adresse suivante dans votre explorateur:
http://192.168.1.1/ppp
Identifiez par le bouton service ou par votre mot de passe
Allez dans maintenance puis système et enfin cliquez sur valider  - Redémarrer votre neufbox -
( Fonctionne nickel pour moi )

Je remercie l'equipe de www.allostreaming.com et de http://liensmegaupload.over-blog.com/ pour leur conseils ainsi que leur excellent travail!!!!

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de voir que vous aviez tort!!!!




 

Publié dans Streaming

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article